Aller au contenu
Déclaration finale de la COP 28

«On voit un texte qui ne satisfait personne»

«On voit un texte qui ne satisfait personne»
Patrick Lagacé / Cogeco Média

La COP 28 sur le climat va prendre fin dans quelques heures à Dubaï, aux Émirats arabes unis. C'est l'avenir des énergies fossiles qui va être le principal point d'achoppement de la déclaration finale.

Andrée-Yanne Parent, directrice générale de réalité climatique Canada, filiale canadienne de l'organisme fondé par l'ancien vice-président américain Al Gore est Dubaï et commente la situation.

«On a eu une dernière version du bilan mondial qui est arrivée ce soir à l'heure de Dubaï, vers 17h ici. Et vous savez, ce bilan mondial, c'est effectivement ça qui va fixer la barre pour la prochaine série de plans nationaux, ces fameuses contributions déterminées au niveau national qui, elles, sont prévues en 2025. Et c'est vraiment essentiel pour trouver l'équilibre entre atténuation, adaptation, mais aussi prévoir les moyens de mise en œuvre, notamment le soutien financier, pour qu'on puisse y arriver collectivement.

«Et là, à cette étape-ci, on voit un texte qui vraiment ne satisfait, j'oserais dire, personne. Notre fondateur a même souligné qu'on avait l'impression que c'était les lobbies pétroliers qui l'avaient écrit du début à la fin. Donc, on est dans un texte qui est extrêmement faible au niveau du langage notamment sur cette fameuse question des énergies fossiles, qui est au cœur du niveau d'ambition qu'on veut voir émerger de cette COP.»

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

L’IPC a connu une baisse depuis avril 2024
«Ça met le mouvement Desjardins dans une drôle de position» -Diane Lemieux
«L'autoroute 50, c'est très très dangereux» -Tom Arnold

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00