Aller au contenu
Journée de grève de la FIQ

«Si le conflit est long, ça va augmenter la liste d'attente»

«Si le conflit est long, ça va augmenter la liste d'attente»
Les infirmières manifestent à Montréal. / PC/Ryan Remioz

C’est au tour de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec de manifester son mécontentement envers le gouvernement, mercredi.

La présidente Julie Bouchard a d'ailleurs annoncé deux autres jours de grève, les 23 et 24 novembre prochains.

Trois intervenants se succèdent au micro de Luc Ferrandez à ce sujet.


Le journaliste de Cogeco Nouvelles, Carl Marchand, qui est à Montréal, devant le CHUM, le Dr Michaël Bensoussan, gastro-entérologue à l’hôpital Charles-Lemoyne et le Dr Géatan Barrette, ex-ministre de la Santé.


Après avoir fait le point sur la manifestation avec Carl Marchand, Luc Ferrandez discute avec le Dr Michaël Bensoussan qui confirme que tous les services essentiels sont maintenus, «mais c'est sur les activés dites électives qu'est reporté l'allègement de la charge. Le ministère nous a demandé d'alléger nos activités électives de 20% à 30% [...]. Ce qui est lourd, grave et sévère, est géré.»

«On nous annonce que ce conflit pourrait être long. Si le conflit est long, ce qu'on est en train de dire, c'est que, mécaniquement, ça va augmenter la liste d'attente pour ces examens-là.»

Pour sa part, Gaétan Barrette rappelle une entrevue faite il y a quelques mois par Paul Arcand avec la représentante de l'urgence de Maisonneuve-Rosemont.

«Je la cite: «Il faudrait que Monsieur Legault comprenne que ce que nous voulons, c'est de travailler quatre jours semaine. Pas faire la semaine en quatre jours.»

«Le jour ou on fait ça, ça prend au moins, minimum, 7000 infirmières de plus au Québec et on ne les a pas.»

On écoute les intervenants...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

De ces abus subis par les travailleurs étrangers temporaires au Québec
Justin Trudeau a-t-il encore des chances de remporter la prochaine élection?
«Son constat sur le recul du français au Québec est assez éloquent»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30