Aller au contenu
Offre trop luxueuse?

Voitures électriques: la demande s'essouffle et les ventes ralentissent

Voitures électriques:  la demande s'essouffle et les ventes ralentissent
Une voiture électrique en recharge. / Getty Images

Les grands constructeurs automobiles croient que les cibles d’électrification des transports sont trop ambitieuses et que les consommateurs ne veulent pas de voiture électrique.

La demande s'essouffle et les ventes ralentissent… Mais est-ce vraiment parce que ça n’intéresse pas les gens ou est-ce parce que l’offre est beaucoup trop cher et luxueuse?

Alain Mckenna, chroniqueur au journal Le Devoir, propose un point de vue très intéressant sur la question dans sa chronique publiée dans le quotidien, lundi.

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

La limite de vitesse à 110 km/h sur les autoroutes d'Ontario
L'absentéisme dans les écoles et les parents dépassés
Tensions sur les campus américains: «On veut que l'aide à Israël cesse»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30