Aller au contenu
Vente d'un terrain à Northvolt

Un autre coup de poker spectaculaire de Luc Poirier

Un autre coup de poker spectaculaire de Luc Poirier
Pierre-Yves McSween / Cogeco Média

À l'occasion de sa chronique jeudi matin, Pierre-Yves McSween aborde l'achat par Northvolt du terrain pour la construction de son usine pour un montant de 240 millions de dollars à l'investisseur Luc Poirier et ses partenaires.

Pour le chroniqueur, c'est un méga coup de circuit, mais c'est surtout une virgule dans la vie d'un investisseur.

«Il y a toujours en investissement la chose suivante: tu as pris un risque, tu as assumé des coûts de financement ou d'argent immobilisé pendant cinq, six, sept ou huit ans. Et à la fin, tu as un acheteur ou tu n'en as pas. Tu as un développement ou tu n'en as pas. Tu as des permis ou tu n'en as pas. Et c'est pour ça qu'il y a une forte décote sur certains terrains. Tu achètes un terrain qui était autrefois contaminé, tu veux le transformer en résidentiel. Il y a un coût, une prime de risque pour ça. Imaginez-vous au coin de votre rue, il y a une station-service désaffectée à vendre. Est-ce que vous l'achetez? Mais c'est un peu ça qu'on fait. Donc ici, c'est spectaculaire. Parce que huit ans plus tard, un projet de développement immobilier résidentiel en vue devient la vente d'un coup, un tiens vaut mieux que deux tu l'auras, à une compagnie suédoise.»

Il explique que le prix payé représente le coût au pied carré et qu'un tel terrain disponible et accessible n'existe pas partout.

Il conclut en souligne que «ça prend de l'argent pour faire de l'argent!»

Autre sujet traité:

  • WeWork: est-ce la fin des espaces de bureau?
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Il y a un an pour le tunnel, puis un an pour la pandémie» -Charles Émond
Une taxe touristique de 30$ aux Îles-de-la-Madeleine: est-ce nécessaire?
Interdiction des pailles de plastique: Ottawa fait-il fausse route?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00