Aller au contenu
Au Québec

«On doit baisser nos attentes envers le système de santé» -Philippe Léger

«On doit baisser nos attentes envers le système de santé» -Philippe Léger
Le chroniqueur Philippe Léger / Cogeco Média

À l’occasion de sa chronique au micro de Luc Ferrandez, mardi, Philippe Léger parle de l’annonce d’une optimisation Guichet d'accès à la première ligne (GAP) pour ceux qui n’ont pas de médecin de famille… C’est une révélation aux yeux du chroniqueur. 

«Les 600 000 personnes au Québec qui n’ont pas de médecin de famille, qui doivent passer par le GAP, auront simplement accès à un professionnel de la santé et non à un médecin. Ça révèle qu’on doit baisser nos attentes envers le système de santé. Ce n’est plus possible...»

Selon Philippe Léger, tous les pays occidentaux ont le même problème: pénurie de travailleurs et vieillissement de la population.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Léger

«Ces arguments n'ont jamais fait bouger les intentions de vote»
Des rumeurs à Québec concernant le rapport de la CDPQ Infra
«L'âge d'or des clubs à Montréal est révolu» - Geneviève Pettersen

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00