Aller au contenu
Nomination d'un coordonateur

Accès aux soins: «On prend quelqu'un qui connaît ça, qui arrive du terrain»

Accès aux soins: «On prend quelqu'un qui connaît ça, qui arrive du terrain»
Le ministre de la Santé, Christian Dubé. / PC/Jacques Boissinot

Le gouvernement du Québec vient de nommer un coordonnateur à l'accès aux soins de santé de première ligne.

Le coordonnateur se nomme Michel Delamarre. Il est l'ancien PDG du CIUSSS de la Capitale-Nationale. 

En quoi ce nouveau poste s'avère une bonne nouvelle pour les usagers du système de santé, L'animateur Patrick Lagacé pose la question au ministre de la Santé, Christian Dubé.

«Les choses se sont améliorées, mais pas également partout. C'est pour ça qu'on entend quand vous dites que la machine est cassée, que c'est le mammouth, etc. On prend toujours les exemples où ça ne va pas bien. Nous, on prend quelqu'un qui connaît ça, qui arrive du terrain.»

Le ministre Dubé insiste sur de meilleures pratiques, comme cela s'est produit lors de la vaccination contre la COVID-19 durant la pandémie.

Et pour ce qui est des écarts des tarifs de chirurgie dans le public (payés par l'État) et ceux au privé (payés par l'usager), il dit ceci :

«On est en train de le regarder. Je vais être très clair... Il y a en ce moment des cliniques privées qui chargent pour ça des tarifs qui n'ont pas d'allure. Moi, si traiter deux hanches dans une clinique publique, c'est-à-dire à l'hôpital, ça me coûte 15 000 $, ce n'est pas parce que c'est disponible à 40 000 $ dans le privé que je devrais l'accepter.»

On écoute le ministre Christian Dubé...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«Les patients et les professionnels de la santé ont besoin de plus d'humanité»
«J'avais déjà le souci de l'international avec mes lectures de Tintin»
Aide médicale à mourir: «Ça appartient à chacun»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00