Aller au contenu
Gestation pour autrui

«C'était le Far West, ce n'était pas encadré» -Anne-Marie Luca

«C'était le Far West, ce n'était pas encadré» -Anne-Marie Luca
Fadwa Lapierre / Cogeco Média

Anne-Marie Luca a connu des embûches pour réaliser son rêve de devenir mère. Alors qu'elle était atteinte d'un cancer, elle a dû se résoudre à se faire retirer l'utérus et donc congeler ses ovules pour éventuellement donner naissance à un enfant biologique. 

Elle raconte dimanche, à l'émission Même le week-end, comment elle a fait face au manque de ressources et d'informations lorsqu'elle a voulu recourir à une femme porteuse et à de l'aide psychologique.

«C'était le Far West, ce n'était pas encadré.» Je ne travaillais pas parce que j'étais malade donc j'ai fouillé, parlé à des médecins, à des psychologues, à des avocats, à des gens qui l'avaient fait, des femmes porteuses, des parents d'intention. 

Je trouvais dommage [ce manque d'encadrement], autant pour la gestation pour autrui que pour les personnes infertiles.»

Écoutez-la discuter de l'organisation Info-procréation qu'elle a fondée pour pallier ces problèmes, des clarifications quant'aux lois entourant les femmes porteuses et des tabous qui demeurent concernant la gestation pour autrui...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jérémie Rainville

«Le rôle que je me suis donné à moi, c'est de faire rêver mes gars»
Le ratio d'endettement des ménages a diminué
«Ça a été mon plus grand défaut, amener la défaite à la maison»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à