Aller au contenu
Comportements et commentaires douteux

La première ministre italienne confirme sa séparation avec son conjoint

La première ministre italienne confirme sa séparation avec son conjoint
Giorgia Meloni, première ministre de l'Italie / The Associated Press

La première ministre italienne Giorgia Meloni a annoncé vendredi qu'elle se séparait de son conjoint et du père de leur petite fille après dix ans de vie commune.

En effet, elle a déclaré vendredi qu’elle n’était plus la partenaire du journaliste de télévision Andrea Giambruno qui s'est attiré des critiques ces dernières semaines pour des comportements douteux et des commentaires sexistes.

Dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux, Mme Meloni a indiqué que sa relation avec Andrea Giambruno avait pris fin. 

Un programme d'information satirique italien, Striscia la Notizia, a notamment diffusé des extraits concernant M. Giambruno cette semaine, en utilisant des images captées en coulisses. 

En fait, ce sont deux vidéos dans lesquelles on voit l'homme en tournage avoir des comportements douteux dans son environnement de travail...

Giorgia Meloni, 46 ans, est au pouvoir en Italie depuis seulement un an.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«C'est là que j'ai réalisé à quel point la musique peut réconforter des gens»
«J'avais déjà le souci de l'international avec mes lectures de Tintin»
Des fonctionnaires ne veulent pas retourner au bureau trois fois par semaine

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00