Aller au contenu
Chronique économique

Négligence: «les institutions ne sont pas capables de le définir noir sur blanc»

Négligence: «les institutions ne sont pas capables de le définir noir sur blanc»
Pierre-Yves McSween / Cogeco Média

Aucune loi ne protège les clients des banques victimes de fraude par virements informatiques. C'est ce qu'il est possible de comprendre d'un article d'Hugo Joncas, soulignant que les clients ayant fait preuve de négligence sont responsables de leur situation.

Mais comment définir la négligence? C'est la question sur laquelle se penche Pierre-Yves McSween, jeudi, au micro de Paul Arcand.

«Si je suis dans un café, que je prends le wifi, que je vais sur mon compte de banque, et que mon voisin est un pirate, et qu'il me vole pendant ce temps-là, est-ce que j'ai fait preuve de négligence? Et quand je demande aux institutions où commence la responsabilité du client et où elle se termine on n'est pas capable de me répondre vraiment noir sur blanc avec une ligne bien tracée.»

Il explique que les banques agissent ainsi pour ne pas mettre à risque leur réputation. «Des fois elles vont payer, des fois elles ne payeront pas. Mais chose certaine, on a perdu notre innocence.»

Autres sujets:

  • Quand les banques réduisent leurs effectifs: un signal de ce qui s’en vient
  • Quand les banques canadiennes décident de «réduire leurs effectifs», ça envoie un message clair.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Pierre-Yves McSween

«Eric Girard croit que le taux directeur diminuera à un taux neutre d'ici 2 ans»
Milieu culturel: «Une espèce d'élimination tranquille des forces indépendantes»
«Ça fait en sorte que des petits joueurs ne peuvent pas émerger»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00