Aller au contenu

Le nucléaire, la solution pour produire plus d'énergie au Québec?

Le nucléaire, la solution pour produire plus d'énergie au Québec?
Un noyau atomique / Getty Images

On sait que le gouvernement du Québec étudie différents scénarios pour augmenter sa capacité de production d’énergie dans les prochaines années.

Parmi les options envisagées, il y a le nucléaire et la possibilité de réactiver Gentilly-2.

On profite du passage à Montréal d’une sommité reconnue mondialement pour ses analyses sur le nucléaire afin d'aborder la question, soit Mycle Schneider, analyste international indépendant en matière de politiques énergétique et éditeur du World Nuclear Industry Status Report.

«Avant de discuter des avantages ou des désavantages, je pense que la première question à poser, c'est la faisabilité», dit-il.

«Et la faisabilité doit être discutée dans les contraintes environnementales, économiques, industrielles qu'on trouve. Aujourd'hui, on est dans l'urgence climatique. Donc, toutes les options que l'on doit discuter doivent répondre aux conditions de cette urgence climatique.»

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Action collective autorisée contre la LHJMQ: «C'est vraiment le tout début»
Le procès à la O. J. Simpson des temps modernes?
«Je commence à regretter beaucoup Monsieur Morneau...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00