Aller au contenu

La Banque du Canada l’affirme: les épiciers n’ont pas profité de la situation

La Banque du Canada l’affirme: les épiciers n’ont pas profité de la situation
Pierre-Yves McSween / Cogeco Média

Selon la Banque du Canada, les grands épiciers au pays n'ont pas profité de l'inflation pour hausser leurs marges de profit.

Pierre-Yves McSween en discute avec Patrick Lacagé.

«Les épiciers n'ont fait ce qu'un commerçant régulier fait, c'est-à-dire, transférer ses coûts, en pourcentage approximatif.au prix, au consommateur.

«Si le consommateur en a vécu les contrecoups, c'est parce que le consommateur a été, disons, exposé à une hausse de coûts et c'est normal.»

On écoute Pierre-Yves McSween...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Pierre-Yves McSween

Taxer davantage l’immatriculation des voitures ?
Des médecins s’opposent à l'augmentation de l’impôt sur le gain en capital
«L'impôt ne fait pas d'âgisme!» -Pierre-Yves McSween

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00