Aller au contenu
Démantèlement du dernier bâtiment au chemin Roxham

«Plusieurs gens traversent un peu partout dans la forêt de manière informelle»

«Plusieurs gens traversent un peu partout dans la forêt de manière informelle»
Une installation temporaire de la GRC mise en place en 2017 sur le chemin Roxham, à Lacolle, au Québec, pour traiter les demandeurs d'asile en situation irrégulière, est démolie lundi, 25 seçtembre. / LA PRESSE CANADIENNE/Morgan Lowrie

La GRC a détruit lundi matin le dernier bâtiment qui accueillait les réfugiés au chemin Roxham. 

Des pelles mécaniques ont démoli l’édifice. 

Plus de 110 000 réfugiés y ont été accueillis de 2017 à 2023.

Écoutez les détails fournis par le journaliste de Cogeco nouvelles, Philippe Bonneville.

«C’est la fin d’un chapitre. Les installations avaient déjà grandement diminué. Il restait ce bâtiment blanc, assez grand, où on accueillait les migrants. Il était situé à quelques mètres à peine de la frontière canado-américaine. La présence policière 24 heures sur 24 sera terminée.» 

Par ailleurs, Guillaume Cliche-Rivard, député Québec Solidaire dans Saint-Henri-Sainte-Anne, porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière d’immigration, de francisation et d’intégration et en matière de justice, commente.

«Je n’ai jamais dit que le chemin Roxham était une bonne solution. Chose certaine, il fallait abolir l’Entente des pays tiers sûrs de manière à permettre aux gens de revendiquer l’asile dans n’importe quel lieu sur la frontière. Malheureusement, la décision a été de renforcer l’entente. Ainsi, plusieurs gens traversent un peu partout dans la forêt de manière informelle.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«GND en appelle à une refonte complète du programme»
Controverse transport en commun
Venise exige dorénavant un billet pour les touristes afin d'accéder à la ville

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00