Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

«On doit se poser la question du pourquoi ça génère autant de haine des gens?»

«On doit se poser la question du pourquoi ça génère autant de haine des gens?»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

À la Commission Normandeau-Ferrandez, en ce vendredi, on revient sur le cas de l'enseignante de cinquième année non-binaire. Était-ce que c’était nécessaire d’informer les parents avant la rentrée scolaire?


Écoutez Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez débattre des grands sujets politiques, dont cette situation qui a fait réagir cette semaine, partout au Québec. 


Selon Luc, l’école n’aurait pas dû avertir les parents avant la rentrée scolaire, étant donné que plusieurs citoyens ne comprennent pas encore cette réalité.

«Moi, je pense qu'on doit aussi se poser la question du pourquoi ça génère autant de haine des gens, dit-il. Quand c'est aussi profond, tu dois le reconnaître, tu ne dois pas le justifier, essayer de comprendre ce qu'il y a en dessous. Et je pense que c'est la réaction des institutions qui pose problème, c'est-à-dire qu’il y a un manque de jugement sur la reconnaissance des personnes LGBTQ+.»

De son côté Nathalie soutient, contrairement à son collègue, qu’aucune erreur n’a été commise.

«Aucune erreur commise par le centre de service scolaire ni par l'école du Haut-Richelieu. Pourquoi? Parce qu'à partir du moment où un enseignant du primaire qui veut se faire appeler Mix plutôt que madame Martine, les parents ont l'obligation d'être informés de ce changement. Et le centre de service scolaire a un devoir de transparence maintenant.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

À la recherche de l'amour : avez-vous lancé la serviette?
«Acheter des fleurs, c'est comme acheter des aliments, il faut faire une liste»
Les chiens devraient-ils être, en toute circonstance, attachés en laisse?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00