Aller au contenu
Cégep de Jonquière

«On ne voit pas les étudiants internationaux comme une tirelire»

«On ne voit pas les étudiants internationaux comme une tirelire»
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Les cégeps accueillent depuis longtemps des étudiants étrangers.

Ils étaient 2500 il y a dix ans, selon un article du Devoir: ils sont maintenant plus de 7500.

L'animateur Luc Ferrandez en discute avec Sylvain Gaudreault, l'ex- député péquiste et maintenant directeur du cégep de Jonquière.

«Nous avons depuis longtemps des étudiants internationaux et, évidemment, il y a du financement qui vient avec, parce que nous sommes financés au nombre d'étudiants. Mais c'est d'abord dans l'esprit d'une formation, de la qualification, de l'éducation et de la formation de la main-d'œuvre dans des régions comme le Saguenay–Lac-Saint-Jean, des régions qui ont besoin de main-d'œuvre.»

«Au Cégep de Jonquière, on ne voit pas les étudiants internationaux comme une tirelire. C'est important de faire cette distinction.»

On écoute Sylvain Gaudreault...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Beaucoup de subventions, mais très peu d'impôts au Québec pour Rio Tinto
Bonne ou mauvaise idée de taxer davantage les plus riches?
Comment Paris a réussi à nettoyer la Seine?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00