Aller au contenu
SPVM

Interdire les pantalons colorés est illégal

Interdire les pantalons colorés est illégal
Luc Ferrandez / Cogeco Média

La loi interdisant le port de pantalons colorés que les policiers montréalais portaient lors de moyens de pression est inconstitutionnelle.

C'est le gouvernement de Philippe Couillard qui avait interdit le port de ce type de pantalons, désignés par certains comme des pantalons de «clowns».

Or, la juge Florence Lucas, de la Cour supérieure, dans une décision rendue mercredi, estime que cette interdiction viole la liberté d’expression et d’association des agents et qu'elle n’est pas justifiée par des enjeux de sécurité publique.

L'animateur Luc Ferrandez en parle avec Yves Francoeur, président de la Fraternité des policiers et policières de Montréal.

Petite ou grosse victoire?

«C'est une grande victoire en termes de principes. Tout ce que l'on revendiquait, c'était le même droit que tous les travailleurs: de démontrer notre mécontentement par rapport à une loi ou à des conditions de travail. On a toujours préféré utiliser ce moyen-là plutôt qu'utiliser d'autres moyens qui pourraient mettre en danger la sécurité des citoyens.»

On écoute Yves Francoeur...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Cohen: «le plus grand menteur de tous les temps» selon la défense de Trump
L'arbitre controversé, Angel Hernandez, annonce sa retraite
Les publicités trompeuses qui utilisent l'image corporelle pour vendre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00