Aller au contenu

De grandes entreprises victimes de cyberattaques

De grandes entreprises victimes de cyberattaques
cybersécurité / Getty images/d3sign /Moment

La pétrolière Suncor, le fabricant de motoneiges et de motomarines Bombardier, la LCBO, c’est-à-dire la Régie des alcools de l’Ontario et la Commission des services électriques de Montréal ont tous été victimes de cyberattaques.


Écoutez Bertrand Milot, qui est spécialiste en cybersécurité, président fondateur de la firme en cyberdéfense, Bradley et Rollins, au micro de l’animateur Philippe Cantin. 


En clair, des pirates ont infiltré leurs systèmes informatiques. Ils ont implanté un logiciel malveillant pour limiter leur accès aux données ou carrément volé les données, ce qui est évidemment une catastrophe pour les entreprises ciblées.

Les pirates réclament ensuite une rançon majeure pour rétablir l’accès habituel aux données.

«C'est très problématique, car l'année dernière, à peu près au même moment, on était à moitié moins de victimes. Aujourd'hui, on est pour se rendre aux chiffres de l'année dernière, en décembre. On est déjà en août et on a atteint ce chiffre qu'on avait atteint en décembre l'année dernière. Donc oui, c'est en forte augmentation.»

Tout indique que ces attaques se multiplieront au Canada au cours des prochaines années. Les pirates, surtout installés en Russie et en Iran, cibleront un plus grand nombre d’entreprises canadiennes, selon un rapport dévoilé hier par le Centre canadien pour la cybersécurité, et dont le Globe and Mail fait état aujourd’hui.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«C'est un discours qui devient de plus en plus catastrophiste»
Action collective autorisée contre la LHJMQ: «C'est vraiment le tout début»
Le cas Eric Lefebvre : de mauvaise augure pour la CAQ?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00