Aller au contenu

Faut-il craindre le groupe Wagner en Afrique?

Faut-il craindre le groupe Wagner en Afrique?
Evgueni Prigojine, du groupe Wagner / AP/Capture d'écran

Le chef du groupe paramilitaire russe Wagner a fait une sortie vidéo, lundi, pour inviter des volontaires à le rejoindre en Afrique pour travailler à la grandeur de ce continent.

C’était la première fois qu’il apparaissait publiquement depuis l’abandon de sa rébellion contre le Kremlin au moins de juin.

Doit-on s'inquiéter en Afrique - ou ailleurs - de voir le groupe Wagner s'y installer? Et est-ce que le groupe Wagner est toujours un atout pour le président Poutine?

L'animateur Luc Ferrandez a posé la question à Ferry de Kerckhove, l'ancien diplomate et professeur à l’École supérieure d’affaires publiques et internationales (ESAPI) de l’Université d’Ottawa.

On écoute ses explications nuancées...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Je ne pense pas qu'on va perdre le Grand Prix, sauf que...»
Malgré des déboires, les Montréalais seront-ils indulgents avec leur mairesse?
Nouveau plan d’urbanisme et de mobilité de Montréal: «C'est beau, en théorie»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00