Aller au contenu

«Aller au resto avec mes trois enfants, ça me coûte 120$, 130$»

«Aller au resto avec mes trois enfants, ça me coûte 120$, 130$»
Serveuse dans un restaurant / Photo : Luca Bruno / The Associated Press

La hausse de la facture dans les restaurants freine l'ardeur des consommateurs à y retourner. Parfois, ils préfèrent une formule plus économique, comme celle des déjeuners.

Luc Ferrandez en discute avec sa nouvelle collaboratrice Geneviève Pettersen qui analyse la situation en regardant bien les deux côtés de la médaille.

La position de la mère de famille, tout d'abord.

«Aller au resto-pub du coin avec mes trois enfants, ça me coûte 120 $, 130 $. Ça commence à faire un trou dans le budget pour une soirée où tu n'avais pas le goût de faire grand-chose et que tu avais le goût d'écouter des téléromans à la télévision.»

Mais aussi, celle du restaurateur.

«Pourquoi on n'est pas prêt à payer pour la vraie valeur des choses ? Dans l'assiette, ce qu'on voit, ce n'est pas juste la bouffe. Tu paies parce que tu ne l'as pas fait (la bouffe»), tu paies pour l'ambiance, tu paies pour le service, tu paies pour le décor.»

«Tu disais tantôt: «Tout le monde est en voyage et tout le monde est au show de Taylor Swift.» Mais payer 32 $ pour une bavette de bœuf, c'est trop cher. Moi, j'aimerais ça qu'on m'explique.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Dans les coulisses d'une responsable des cônes orange!
À quand un casque de vélo pour Luc Ferrandez?
Retour à la compétition pour Sylvie Fréchette

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00