Aller au contenu
Santé

Que se passe-t-il avec les deux mini-hôpitaux promis par la CAQ?

Que se passe-t-il avec les deux mini-hôpitaux promis par la CAQ?
Une patiente dans un hôpital / Getty Images

Que se passe-t-il avec les deux mini-hôpitaux promis par la CAQ en campagne électorale, l’un dans l’est de Montréal, et l’autre à Québec, afin de désengorger les urgences?

Le Devoir nous apprend jeudi matin qu’un nouvel appel d’intérêt vient d’être lancé, mais le projet semble encore nébuleux pour le moment.


Écoutez l’animateur Philippe Cantin en discuter avec Vincent Marissal, député de Rosemont pour Québec solidaire et porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de santé, ainsi que Patrick Déry, chroniqueur et analyste de politiques publiques.


«Les échos que j'ai depuis plusieurs mois, c’est que ce projet-là, il s'en va nulle part, dit le député. C'est une promesse électorale sortie un peu d'un chapeau. D'ailleurs, c'est une des seules annonces qui avait été faite par le gouvernement de la CAQ, par le premier ministre et le ministre de la Santé. Ils étaient venus d'ailleurs, un jour, dans l'ombre de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l'annoncer. J'avais trouvé ça un peu baveux de leur part.»

«Les gens qui se lancent dans l'aventure du privé en santé, ils font ça pour une seule raison, c'est l'argent. C'est normal, c'est du privé. Le privé fait de l'argent. Sauf que là, je n'ai aucun problème avec ça. J'ai un problème par contre à privatiser la santé», ajoute-t-il.

«Là, on redemande finalement aux promoteurs: “Qu'est-ce que vous aimeriez nous offrir”? D'habitude, un gouvernement responsable fait un appel d'offres pour demander ce dont il a besoin.»

De son côté, Patrick Déry estime que certaines questions ne sont pas appropriées. 

«C'est sûr qu'il y a quelques questions qui sont assez drôles. Est-ce que vous pensez peut-être, être ouvert 24 heures? On se rappelle au départ la prémisse était d'avoir quelque chose qui était ouvert 24 heures pour les urgences. Si c’est un gros groupe de médecine familiale, c’est un petit peu moins intéressant parce que le problème qu'on a, ce sont tous les problèmes de productivité avec les hôpitaux qui sont parfois un petit peu trop gros, qui donnent tous les services.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«La situation ne peut plus durer»
«C'est un discours qui devient de plus en plus catastrophiste»
Le Parti québécois élu en 2026?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les grands titres
En direct
En ondes jusqu’à 05:30