Aller au contenu

Vers une législation du recours aux agences privées pour les infirmières?

Vers une législation du recours aux agences privées pour les infirmières?
Un infirmier / Getty images/Halfpoint Images

S'il y a un enjeu dans le secteur de la santé qui suscite la controverse, c'est bien le recours aux agences privées dans le réseau public de la santé.

Déjà, le gouvernement Legault a annoncé son intention de légiférer à ce sujet. En ce mercredi, on apprend que le règlement qui mettra en application l'éventuelle législation sera déposé de façon à ce que tout le monde puisse en étudier les paramètres. 


Écoutez l’animateur Philippe Cantin en discuter avec Patrick Roy, chroniqueur et analyste de politiques publiques. 


Temps supplémentaire obligatoire (TSO), travail la nuit, travail la fin de semaine, conciliation travail-famille, le travail des infirmières n’est pas de tout repos.

«Ce n'est pas des méchantes personnes, elles veulent se sauver d'un environnement de travail qui n’est plus bon pour elles. On en perd beaucoup dans les premières années de pratique. Autour de 20 % des infirmières quittent à l'intérieur des cinq premières années de pratique. Pourquoi? Parce que tu n’as pas d'horaire en commençant. La sécurité, c'est un horaire de nuit au bout de dix ans, puis, après ça tend graduellement vers un horaire de jour plus tard dans ta carrière. Là, je caricature. C'est grotesque ce portrait, mais il y a beaucoup d'infirmières qui le vivent comme ça.»

Rappelons que la majorité des infirmières sont employées directement par le gouvernement, par les hôpitaux qui sont des créatures du gouvernement du Québec, donc, qui sont dans le réseau public. Et ce sont des employés du secteur public, mais que, parfois, pour combler du manque de personnel, certains hôpitaux ont recours à ces agences privées. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

L'absentéisme dans les écoles et les parents dépassés
La banalisation des insultes de Pierre Poilievre
«Une nomination qui arrive peut-être un peu du champ gauche»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00