Aller au contenu
Système correctionnel du Québec

Plus de 200 prisonniers libérés par erreur depuis 2015

Plus de 200 prisonniers libérés par erreur depuis 2015
Un corridor de prison. / Getty Images

Erreurs administratives et manque de communication entre les différents responsables du système carcéral ont mené à la libération par erreur de plus de 200 prisonniers au Québec depuis 2015.

Cette révélation vient de Frédérik-Xavier Duhamel, journaliste au quotidien The Globe and Mail. L'animateur Philippe Cantin l'a joint et ce dernier énumère le type d'erreurs administratives.

«Des courriels qui n'ont pas été vus... Des erreurs dans l'identification des détenus... parmi eux, il y en avait qui ont été accusés ou qui purgeaient une peine en raison de crimes violents: voies de fait, agressions sexuelles, et même, une tentative de meurtre.»

Il donne un exemple concret de la confusion qui peut régner dans un pénitencier.

«Un détenu a été libéré lorsque les gardiens ont appelé un autre détenu simplement par son nom de famille, nom de famille que l'autre partageait. Et il n'y a pas eu de vérification adéquate, donc, ils ont libéré la mauvaise personne.»

On écoute Frédérik-Xavier Duhamel...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«Top gun» à Santé Québec: «Cette personne-là va-t-elle donner des entrevues?»
Le cas Eric Lefebvre : de mauvaise augure pour la CAQ?
«C'est un discours qui devient de plus en plus catastrophiste»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00