Aller au contenu

Québec mise sur l’autonomie alimentaire

Québec mise sur l’autonomie alimentaire
Pierre-Yves McSween / Cogeco Média

Investissement en autonomie alimentaire : quels sont les risques de la mondialisation?


Écoutez le chroniqueur économique Pierre-Yves McSween aborder le sujet au micro de Patrick Lagacé. 


Québec mise sur l’autonomie alimentaire et annonce des investissements de 175 millions $ sur cinq ans tels qu’annoncés dans le dernier budget. 

Selon Pierre-Yves McSween. le Québec réalise que c'est rentable de produire ici notre nourriture.

«Ce qu'on est en train de dire ou en train d'avouer, c’est qu’il faut protéger nos terres, il faut assurer la relève agricole, il faut transformer ici.»

Il rappelle qu’il est important de prendre en considération l'environnement externe.

«Si j'avais dit à Monsieur Legault, il y a cinq ans, que la guerre en Ukraine allait affecter nos céréales au Québec, je ne suis pas sûr qu'on aurait eu la même ouverture qu'aujourd'hui. Même chose avec l'économie. L'inflation influence notre politique monétaire, influence notre politique sur le taux d'intérêt et donc notre taux de change influence nos importations.»

Aussi, dans cette chronique : 

  • La rationalité économique : l’orpheline politique fédérale en ces temps d’inflation.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Pierre-Yves McSween

Hausse des impôts sur le gain en capital: l'heure est à la réflexion fiscale
Un déficit avoisinant les 40 milliards de dollars
«Même s'il n'y a pas d'ingérence officielle, Québec a décidé de suivre»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00