Aller au contenu
Archives de la commission Grenier

«C'est fondamental pour la démocratie québécoise» -Paul St-Pierre Plamondon

«C'est fondamental pour la démocratie québécoise» -Paul St-Pierre Plamondon
Paul St-Pierre Plamondon, chef du Parti québécois / Archive La Presse Canadienne

Le chef du Parti québécois demande la publication de documents liés à la commission Grenier concernant les dépenses du camp du «NON», lors du référendum de 1995. 


Écoutez Paul St-Pierre Plamondon qui réclame que le gouvernement Legault déclassifie tous les documents qui font encore aujourd'hui l'objet d'une ordonnance de non-publication.


«Les travaux de la Commission Grenier portaient sur Option Canada. Dans ce qu'on connaît sur les fraudes électorales de 1995, il y a le financement du love-in (le 27 octobre à Montréal), des publicités de Charles (Chuck) Guité et les activités d'Option Canada. Ce qui est particulier au sujet de l'enquête à propos d'Option Canada, c'est qu'elle s'est déroulée à huis clos, donc dans le secret le plus complet. [...] Une fois que les 90 témoignages et les 4500 documents ont été déposés, il y a une ordonnance de confidentialité de non-divulgation pour l'éternité qui a été imposée, de sorte qu'on ne puisse absolument pas savoir ce qui s'est dit.»  

Le PQ a obtenu un avis juridique qui indique que le gouvernement du Québec pourrait rendre les archives de la commission Grenier publiques, par la voie d'une simple loi.

Le référendum

Rappelons que le référendum a eu lieu le 30 octobre 1995. 

Le taux de participation record avait été de 93,25 %.

Le «NON» l’avait emporté par seulement 54 288 voix, soit 50,58 % des votes.

On sait que le camp du «NON» a effectué des dépenses illégales - des millions de dollars - pour influencer le vote, lors de ce second référendum sur l’indépendance du Québec.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Les «disgracieuses», un nouveau livre signé Claudia Larochelle
«Des propriétaires ont le talent pour éviter de respecter la loi» -Diane Lemieux
«Je pense que c'était la bonne approche dans ces circonstances exceptionnelles»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à