Aller au contenu

Une espèce animale ou de plantes disparaît toutes les 20 minutes dans le monde

Une espèce animale ou de plantes disparaît toutes les 20 minutes dans le monde
Des abeilles / Getty images/Giovanni Bortolani

C’est aujourd’hui la Journée internationale de la biodiversité.

Écoutez le chroniqueur biologie et compagnie, Stéphane Boucher, aborder le sujet avec l’animateur Jérémie Rainville.

«Protéger la biodiversité, c'est protéger toutes les formes de vie sur terre, protéger les milieux naturels qui les abritent. C'est nous protéger nous-même en tant qu'espèce. Il n'y a qu'un seul processus qui engendre la vie. Une fois créée, elle se décline en une multitude de formes étonnantes : mammifères, plantes, insectes, amphibiens et reptiles, ainsi de suite. Si on réussit à préserver la biodiversité, on se donnera assurément de meilleures chances de vaincre les périls qui guettent l'humanité, à savoir le réchauffement climatique et la biodiversité.

Il y a 6500 espèces de mammifères sur terre et 9500 espèces d'oiseaux, 950 000 espèces d'insectes répertoriées dans le monde. Il y en a probablement beaucoup plus avec les micro-organismes et les plantes. On compte sur Terre 2 millions de formes de vie différentes identifiées.

Une espèce animale ou de plantes disparaît toutes les 20 minutes dans le monde, soit 26 280 espèces disparues chaque année.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Stéphane Boucher

Chapelle ardente pour Paul Houde
Quelques techniques des plaisanciers pour se protéger des orques
«Tout est devenu acceptable pour amasser de l'argent»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00