Aller au contenu

200 jeunes âgés de 25 ans ou moins se sont enlevé la vie depuis mars 2020

200 jeunes âgés de 25 ans ou moins se sont enlevé la vie depuis mars 2020
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Plus de 200 jeunes âgés de 25 ans ou moins se sont enlevé la vie depuis mars 2020 selon des données compilées par le Journal de Montréal.

Le suicide fait donc plus de victimes que les accidents de la route alors que les ressources pour aider les jeunes ne sont pas au rendez-vous.

Écoutez Luc Ferrandez aborder le sujet avec la Dre Marie-Claude Geoffroy, directrice du Laboratoire de recherche sur la prévention du suicide chez les jeunes.

«C’est difficile de pointer du doigt une cause, c’est complexe. Il peut y avoir une prédisposition pour le suicide, la génétique, la maladie mentale. Les événements de vie aussi qui peuvent survenir. Et l’isolement est l'un des facteurs aussi qui peut entrer en jeu», explique la docteure.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Les «gougounes» au travail, une bonne idée?
Visite de la maison Chez Lise, qui héberge des personnes marginalisées
Prévention: «80 % des cas qui se ramassent à la DPJ pourraient ne pas y être»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00
75