Aller au contenu
Impacts des changements climatiques

«Ça prend plus de soutien aux municipalités» -Nathalie Normandeau

«Ça prend plus de soutien aux municipalités» -Nathalie Normandeau
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

François Legault a annoncé mardi que de l’argent serait offert aux villes pour aider à lutter contre les changements climatiques. Croyez-vous que les administrations municipales vont utiliser ces éventuelles sommes a à bon escient?

Le premier ministre, qui se rendra à Baie-Saint-Paul au cours de la journée afin de constater les dégâts causés par les inondations, a affirmé qu'il va investir plus d’argent pour aider les villes à affronter les événements météo extrêmes, qui sont de plus en plus fréquents au Québec.

Or, il a refusé de s’engager à verser les 2 milliards de dollars par année qui sont réclamés par les villes pour s’adapter aux dérèglements climatiques.  

Écoutez les chroniqueurs de la Commission Normandeau-Ferrandez, à l'émission Puisqu'il faut se lever.

«Je fais confiance aux villes. J’ai bien hâte de voir ce qu’il va annoncer aux élus. Ça prend davantage de soutien aux municipalités. Les villes n’ont pas les capacités financières pour assumer les responsabilités qui viennent avec les impacts des changements climatiques. Le soutien est essentiel, voire exceptionnel, en raison de la récurrence et de l’intensité des événements météo.»

«J’ai aussi confiance aux municipalités. Mais, ça commence plutôt par un changement de deux lois : celle sur les expropriations pour protéger les rives et celle sur les milieux humides.» 


Jeudi, M. Legault participera justement au congrès de l’Union des municipalités du Québec, à Gatineau. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Zones inondables: «Ça va prendre en otage les citoyens» -Alain Goyette
Le Prénom: «C'est la pièce qui me fait le plus rire au monde»
«Une pratique anticoncurrentielle et fautive» -Benoit Morin

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00