Aller au contenu

Faut-il avoir peur de la fonte des glaciers?

Faut-il avoir peur de la fonte des glaciers?
Jean-Luc Brassard / Cogeco Média

Le chroniqueur Jean-Luc Brassard a envie cette semaine de se pencher sur les glaciers qui fondent et dont personne ne semble se préoccuper selon lui. Il s'inquiète pour l'avenir de nos ressources en eau potable.

«C’est pas chez nous, alors on s’en balance, mais quand 1,5 milliard de citoyens de la terre, vivant près de l’Équateur, vont avoir soif, ils vont venir où il y a de l’eau, donc chez nous!», soutient le chroniqueur. 

Il ajoute que certains pays vont manquer de cette ressource précieuse. Par exemple, l'Espagne vivra des températures de 40 degrés Celsius, en mai.

«Les répercussions sont grandes. Nous, au Québec, si on n’a pas de glaciers, ça ne nous dérange pas vraiment. Moi, je suis de plus en plus persuadé qu’on est sur un petit paradis sur terre ici, pour une raison bien simple, on a de l’eau et le monde, manque d’eau.»

Qu’en est-il de l’avenir de notre eau?

Écoutez Luc Ferrandez et Jean-Luc Brassard en discuter...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Comment Paris a réussi à nettoyer la Seine?
Jean-François Ruel, alias Yes Mccan, victime de Mégane Lalonde
Un gestionnaire de la ville de Montréal est jugé pour abus de confiance

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00