Aller au contenu
Chronique économique

Immobilier: le phénomène du prête-nom

Immobilier: le phénomène du prête-nom
Pierre-Yves McSween au micro de Paul Arcand du lundi au vendredi. / Cogeco Média

Parfois, un propriétaire d'apparence n'est pas le véritable propriétaire «financier» d'un immeuble. Écoutez Pierre-Yves McSween, lundi matin, au micro de Paul Arcand.

Le chroniqueur se penche sur le phénomène du «porte-étendard» ou «prête-nom».

Aussi dans la chronique de Pierre-Yves:

  • Les télétravailleurs parasitent-ils votre commerce?

«Est-ce que c'est socialement acceptable d'acheter une tasse de café et de traîner pendant des heures dans le commerce?» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Pierre-Yves McSween

«On est rendus habitués, avec les libéraux, aux déficits monstres»
Un déficit avoisinant les 40 milliards de dollars
Budget 2024: l’heure de la planification fiscale a sonné

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00