Aller au contenu
Décision du tribunal correctionnel de Paris

Écrasement d'avion en 2009: Airbus et Air France sont relaxés

Écrasement d'avion en 2009: Airbus et Air France sont relaxés
L'animateur Luc Ferrandez / Cogeco Média

Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé lundi Air France et Airbus des charges d'homicides involontaires dans l'écrasement en juin 2009 d'un Airbus A330 assurant la liaison Rio de Janeiro-Paris.

Ce crash a fait 228 victimes.

Le tribunal a indiqué que si des fautes avaient été commises, «aucun lien de causalité certain» avec l'accident n'avait pu être démontré.

Écoutez Jean Serrat, ancien commandant de bord, qui était présent au tribunal.

«Cette décision a créé une profonde tristesse et de la colère. Du point de vue juridique, il y a deux manières de regarder les choses...»

Cependant, le tribunal correctionnel a affirmé que des poursuites au civil sont possibles.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

JO de Paris: l'eau de la Seine échoue les tests!
«Ç'a toujours été difficile l'école» -Francisco Randez
Le point sur la guerre en Ukraine

Vous aimerez aussi

0:00
8:15
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00