Aller au contenu

Le chat : une calamité pour la faune, surtout les oiseaux

Le chat : une calamité pour la faune, surtout les oiseaux
Un chat et des oiseaux / Getty images/Stefano Madrigali

En Australie, plusieurs villes interdisent dorénavant aux chats domestiques de sortir de la maison entre 20h et 7h du matin et parfois même en tout temps, pour protéger la faune locale et plus précisément les oiseaux.

L’animateur en discute avec Pierre Gingras, l’expert du vivant.

Ce dernier estime que les chats sont une calamité pour la faune, surtout les oiseaux.

Autour de 4 millions de chats domestiques se retrouvent en Australie, dont 3 millions de chats à l’état sauvage, donc sans maître.

«On a calculé que dans certaines régions, ici, les chats peuvent capturer environ 190 oiseaux par année. Ça commence à faire beaucoup de bibites qui se font manger par des chats!»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Ce à quoi s'expose Donald Trump s'il est reconnu coupable
Les 12 jurés ont été sélectionnés
«Les reconstructions sont plus longues qu'avant» Alexandre Pratt

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00