Aller au contenu

Refuser une place dans un CHSLD peut être très coûteux

Refuser une place dans un CHSLD peut être très coûteux
Un CHSLD / Getty images/David Sacks

Refuser une place en CHSLD peut être très coûteux au Québec, rapporte la journaliste Marie-Ève Cousineau dans Le Devoir. Un homme de 89 ans a reçu des factures totalisant plus de 27 000$ car il a refusé que son épouse soit transférée dans un CHSLD éloigné de leur résidence. 

Luc Ferrandez en discute avec le président du conseil pour la protection des malades, Me Paul G. Brunet.

Ce dernier affirme que les sommes réclamées sont beaucoup trop élevées.

«Non seulement on vous punit parce que l’État ne vous fournit pas de lits pour votre condition, à l’endroit où vous avez vécu toute votre vie, mais en plus on vous punit une deuxième fois en vous chargeant de 282$ par jour, ce qui est complètement inacceptable.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

MusiArt fêtera son 25e anniversaire, le 25 juin
Conserves, marinades et jardinage, selon Danny St Pierre
Les Oilers forceront-ils la tenue d'un septième match?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00