Aller au contenu

Dépistage du cancer du côlon: le Québec est en retard

Dépistage du cancer du côlon: le Québec est en retard
Un côlon / Getty images/Hiroshi Watanabe

Pourquoi le Québec est la seule province canadienne qui n’a pas de programme de dépistage systématique du cancer colorectal? Ce serait pourtant simple et ça sauverait des vies. 

La Dre Mélanie Bélanger, présidente de l’Association des gastro-entérologues du Québec, explique que les autres provinces interpellent les citoyens pour offrir des tests de dépistage.

«Au Québec, malheureusement, on peut faire du dépistage, mais on doit se mobiliser pour aller voir un médecin ou une infirmière spécialisée. Il faut prendre action.»

Elle souligne que la pandémie a nui à la situation.

Toute personne devrait passer un test de dépistage pour le cancer colorectal (côlon et rectum) tous les deux ans entre l’âge de 50 et 74 ans. 

Il s’agit d’un simple test de selles.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Meeker Guerrier et l’humeur sociale maussade en ce moment
Roch Voisine, Catherine Beauchamp et la chanson Hélène
Tensions sur les campus américains: «On veut que l'aide à Israël cesse»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00