Aller au contenu
Le retour d'un gars une fille

«On voulait traiter des sujets actuels à la manière d'Un gars une fille»

«On voulait traiter des sujets actuels à la manière d'Un gars une fille»
La culture selon Catherine / Cogeco Média

La version 2.0 de l'émission Un gars, une fille sortait jeudi. Les critiques semblent accueillir avec enthousiasme le retour de cette émission à succès, dont la première version a été diffusée de 1997 à 2003. ​​

À l'émission Le Québec maintenant, Guy A. Lepage, de retour dans son personnage 20 ans plus tard, aborde le sujet avec Catherine Beauchamp et Patrick Lagacé. 

L'acteur souligne qu'il éprouve de la satisfaction face aux bonnes critiques qu'a reçue jusqu'à présent la nouvelle version de la série.

«En fait on aurait eu beaucoup de peine si les gens ne l'avaient pas apprécié parce que le résultat, c'est exactement ce que l'on voulait faire : traiter des sujets actuels, à la manière d'Un gars, une fille! »

Écoutez l'intégralité de son entrevue...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Beauchamp

The Apprentice: «Le film a reçu une ovation de 11 minutes» -Catherine Beauchamp
«Je pense qu'on a redoublé la sécurité» - Catherine Beauchamp
«Les linceuls», un film très gore signé David Cronenberg

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00