Aller au contenu
La rue comme espace de jeux

Priorité aux enfants : «Il faudrait formaliser ça dans des lois» -Luc Ferrandez

Priorité aux enfants : «Il faudrait formaliser ça dans des lois» -Luc Ferrandez
Une famille qui joue au hockey dans la rue / LSOphoto / iStock / Getty Images

Lors d’un conflit, faire un doigt d’honneur est un droit fondamental, selon ce que reconnaît le tribunal. Une décision qui vous étonne?

Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez abordent la tolérance et les difficultés du fameux «vivre ensemble» au micro de Paul Arcand, jeudi matin.

«Un couple de grincheux de Beaconsfield qui ont pris en grippe le voisin et ses deux enfants. Et là ça a dégénéré complètement, cette histoire-là. Ils ont installé huit caméras sur leur maison pour surveiller les enfants qui jouaient... une affaire de fou. En fait, ils en voulaient à ce voisin qui laissait ses enfants jouer dans la rue. Lorsque le couple arrivait à la maison, ils ne ralentissaient pas et passaient très proche des enfants et ils mettaient leur sécurité en danger.»

Le père des enfants aurait un jour fait un doigt d’honneur à son voisin grincheux et le tout s’est retrouvé devant les tribunaux, parce que le DPCP a jugé bon de recevoir la plainte des voisins grincheux.

«Le juge a dit : "S’il y avait des fenêtres au palais de justice de Montréal, je lancerais le dossier par la fenêtre". Parce que, pour lui, c’est une perte de temps.»

«Cette tendance-là de dire la rue appartient à tout le monde, faudrait la formaliser dans des lois. Moi personnellement, je pense qu’une rue en cul-de-sac, c’est un espace de jeux pour les enfants et les voitures ont un droit accessoire à y être et donc doivent rouler à dix kilomètres heure puis se garent là où il n’y a pas le hockey. S’il y a des enfants qui ont mis des filets de hockey, gare plus loin, même si c’est à un tiers de minute de plus de chez toi, une priorité aux enfants dans la rue. Moi j’irais jusque là.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«J'ai l'impression d'être un membre de votre famille» -Paul Arcand
«Du monde poppe le champagne en criant ''hourra, Paul Arcand s'en va!''»
«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00