Aller au contenu
Tour de table de l'équipe

Devrait-on dénoncer ceux qui envoient des photos de leur parties génitales?

Devrait-on dénoncer ceux qui envoient des photos de leur parties génitales?
Des photos non sollicitées / Getty images /Peter Dazeley

Toute l’équipe discute de cette tendance malsaine qu’ont certains internautes d’envoyer une photo de leur pénis, un «Dick pic», à des personnalités publiques. 

Luc Ferrandez demande à Marie-Ève, Philippe, Meeker et Jean-Luc ce qu’ils pensent de ces agressions virtuelles.

«Les gens qui reçoivent des messages du genre, je me demande tout le temps pourquoi ils cachent le visage de ces personnes qui les agressent.»

«Pourquoi la personne fait ça? Y a-t-il une détresse derrière ça?»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité», mais au féminin
Plus de 20% des villages au Québec n'ont plus de commerces de détail
Véhicules électriques: Honda investira des milliards en Ontario

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30