Aller au contenu
Absence ou mauvais diagnostic

«La médecine n'est pas une science parfaite»

«La médecine n'est pas une science parfaite»
Elisabeth Crête / Cogeco Média

Il arrive que certaines personnes reviennent de l'urgence avec le mauvais diagnostic ou n'en reçoivent tout simplement pas.

À l'émission Même le week-end, Élisabeth Crête discute avec Alain Vadeboncoeur, urgentologue et ancien chef du département de médecine d’urgence de l’Institut de cardiologie de Montréal, des raisons humaines, scientifiques ou purement techniques à l'origine de ce phénomène. 

«C'est un enjeu dont on entend souvent parler. La médecine a des limites. Ce n'est pas une science parfaite et il y a plusieurs raisons qui font en sorte que parfois, on n’arrive pas au diagnostic.»

Écoutez l'intégralité des explications d'Alain Vadeboncoeur...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Chantal Lamarre

Vos cadeaux les plus étranges!
Quel est l'effet du temps des fêtes sur notre perception de l'alimentation?
Quelques enregistrements de Noël d’une autre époque!

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00