Aller au contenu
Quel est le futur de cette guerre?

Il y a un an: le début de la guerre en Ukraine

Il y a un an: le début de la guerre en Ukraine
Volodymyr Zelensky / La Presse Canadienne


Il y a 365 jours, à 5h42 une colonne de chars et d’équipements russes pénétrait sur le territoire ukrainien. 

Pendant des mois, les services secrets américains s’époumonaient à dire que Vladimir Poutine préparait la guerre en amassant des tanks et des ressources. Tous n’y croyaient pas, mais la guerre venait d'éclater.

«La guerre s’est avérée encore plus folle que prévu, une guerre barbare, une guerre violente entre de deux nations qui n’étaient pas si ennemies que ça.»

Alors que le président de l'Ukraine Volodymyr Zelensky espère gagner cette bataille en 2023, le major-général à la retraite et expert associé au Collège militaire royal de St-Jean, Richard Blanchette, estime qu’il est l’homme de la situation.

«Je pense qu’il est celui qui réussit le mieux la mobilisation de son peuple et de son complexe militaro-industriel, même s’il est en mauvais état, compte tenu d’une année de guerre.»

Il rappelle que l'invasion de la Crimée a eu lieu en 2014 et que l’Ukraine est donc techniquement en guerre depuis neuf ans.

Écoutez le major-général à la retraite et expert associé au Collège militaire royal de St-Jean, Richard Blanchette, au micro de l’animateur Luc Ferrandez, alors qu’il aborde le futur de la guerre en Ukraine. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

415 M$ en aérospatial dans la région de Montréal
«Pas d'opération machiavélique pour diriger le personnel vers le privé»
«Chose certaine, il n'y a pas d'amour pour le Canada» -Luc Ferrandez

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30