Aller au contenu
Changement d'identité de genre

«On voulait nommer franchement le choc générationnel»

«On voulait nommer franchement le choc générationnel»
Patrick Lagacé / Cogeco Média

De plus en plus de jeunes s'identifient à un genre différent de celui attribué à la naissance ou à une orientation sexuelle auparavant moins connue. La journaliste Marie-Hèlène Proulx, qui s'est penchée sur le sujet dans son reportage «Réinventer le genre», remarque qu'un fossé générationnel s'est creusé au cours des dix dernières années. 

À l'émission Le Québec maintenant, la journaliste du magazine L’Actualité aborde le sujet avec Patrick Lagacé. 

Elle révèle s'être penchée sur le sujet car elle souhaitait nommer «le choc générationnel» qui s'est installé dans l'espace public, face à l'apparition de ces nouvelles notions.

Il y a aussi eu l'émergence d'un vocabulaire, assez obscur pour tout le monde à partir d'environ 25 ans, pour nommer différentes identités de genre et les différentes orientations sexuelles, ou romantiques.»

Un contexte différent

Marie-Hélène Proulx estime que c'est principalement la modification du contexte social qui a apporté ces changements. Les plus jeunes sont nés dans une société qui permettait notamment l'union de personnes de même sexe, ou encore, qui disposait de lois interdisant la discrimination liée à l'identité sexuelle ou de genre. 

«Tout ça crée un climat favorable pour que les jeunes ressentent une plus grande liberté d'explorer et de redéfinir ce que c'est d'être un homme ou une femme.»

De son côté, la psychoéducatrice Geneviève Fournier est responsable du premier comité d’élèves LGBTQ+ de l'école secondaire La cité des jeunes, qui a tenu sa première rencontre l’automne dernier.

«C'est parti d'un besoin des élèves. Je pense que les médias sociaux aident énormément et que l'acceptation est grandissante.» 

Écoutez l'intégralité de leurs explications...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Le plan de Dagher: «Ce que j'aime surtout, c'est son approche»
Controverse Thin Blue Line: «Je comprends les gens des minorités»
Stéphan Bureau retourne à Télé-Québec avec «Une époque formidable»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00