Aller au contenu
Chronique économique de Pierre-Yves McSween

Crise du logement: «Au début des années 2000, on a construit trop de condos»

Crise du logement: «Au début des années 2000, on a construit trop de condos»
Pierre-Yves McSween / Cogeco Média

Un rapport de la Société canadienne d’hypothèques et de logement portant sur l’immobilier locatif confirme l'existence d'une crise du logement à la grandeur du Québec. Pourquoi cette pénurie ? Le chroniqueur économique Pierre-Yves McSween apporte quelques pistes de réflexion. 

Toutes les conditions sont réunies pour ce manque considérable de logements locatifs.

«Au début des années 2000, on parlait déjà de la crise à venir. Quelle a été la solution pour l'éviter ? On s'est mis à construire des condos et encore des condos ! Au lieu de construire des triplex, des quadruplex ou des immeubles de logements, on a construit beaucoup de condos. Aujourd'hui, un condo locatif coûte plus cher à louer qu'un appartement habituel, car les frais d'acquisition sont plus élevés. Actuellement, ce n'est pas facile de louer un condo à un prix raisonnable. Plusieurs condos sont aussi devenus des logements Airbnb...» 

Le chroniqueur économique Pierre-Yves McSween parle de quelques autres causes de la crise du logement au Québec.

Taux d’inoccupation en 2023

Mentionnons que le taux d’inoccupation des logements vacants se situe à 1,7 %. C'est une en baisse par rapport à celui de 2021, qui était de 2,5 %.

Selon la SCHL, le loyer moyen pour un appartement de deux chambres est désormais de 973 $ par mois, en hausse de 5,4 % en un an.

Un marché est considéré comme en équilibre quand le taux d’inoccupation est de de 3 à 4 %.

Plus avec Pierre-Yves McSween

Fiscalité et saison des impôts: place aux questions des auditeurs
OnlyFans : fiscalité, finance et opérations
Quand la résidence secondaire devient une priorité... secondaire»

Vous aimerez aussi

0:00
5:59
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En ondes jusqu’à 04:30
En direct
75