Aller au contenu
Le Hockey des Canadiens

Une victoire à saveur de Rocket face aux Maple Leafs

Une victoire à saveur de Rocket face aux Maple Leafs
Le CH a surpris les Maple Leafs, samedi soir. / Minas Panagiotakis / Getty Images

Les joueurs fraîchement rappelés du Rocket de Laval pour venir aider le grand club ont pris les choses en main, samedi soir, face aux Maple Leafs de Toronto. Rafaël Harvey-Pinard a compté le but égalisateur puis Rem Pitlick a enfilé le but gagnant en plus d’inscrire une passe. Alex Belzile et Michael Pezzetta, qui a été laissé de côté plus souvent qu’autrement dans les derniers temps, ont obtenu chacun une mention d’aide.

En conférence de presse après le match, l’entraîneur-chef du Canadien, Martin St-Louis, a mis en lumière le travail du personnel d’entraîneur de son club-école. «Je lève mon chapeau à Jean-François Houle et à tout le groupe d’entraîneurs de Laval. Tous les joueurs qu’on a rappelés nous aident à faire avancer le train. Ça prend un groupe à Laval comme ça pour aider ces joueurs pour qu’ils montrent leur valeur et qu’ils apportent quelque chose à l’équipe. Ils ne font pas juste remplir un trou», a-t-il lancé, heureux de l’effort qu’a démontré son équipe.

«Quand je regarde mon alignement, je ne peux pas trouver un joueur qui n’a pas donné tout ce qu’il avait. On n’était pas parfaits. Quand on faisait une erreur, un gars la couvrait. Samuel Montembeault a joué un excellent match et couvrait toujours la dernière erreur. Ça prend cela pour gagner. »

Martin St-Louis souligne aussi le travail de Kirby Dach, au centre. « Il est venu à la guerre ce soir. Il a amené des rondelles au filet et a contrôlé le match quand il était sur la glace », décrit l’entraîneur qui souhaite que son jeune joueur fasse attention aux pénalités en zone offensive.

Le pilote du Tricolore a comparé sa formation à un train. « On essaie de bâtir un train. Des gars vont rentrer et sortir du train. Les gars qui sont dans le train doivent en prendre soin. On parle de notre culture et tout. Ce soir, c’est ce qu’on a fait », se réjouit-il.

Cette image, St-Louis l’a partagée à son club avant le match. Samuel Montembeault l’a retenue. «Il a dit que peu importe qui était dans le train il fallait continuer à avancer. Il y a des gars qui sortent et des gars qui rentrent. Même avant l’échauffement, les joueurs avaient une belle énergie. Ils ont travaillé fort et ç’a bien été », décrit-il aux journalistes présents dans le vestiaire.

Le gardien du CH a également souligné la performance des joueurs du Rocket. «J’ai vraiment aimé la réponse des gars. On a eu beaucoup de mauvaises nouvelles récemment. Des gars comme Alex Belizle ont été rappelés. Il a joué hier à Laval. C’était deux matchs en deux soirs pour lui», commente-t-il. 

D’ailleurs, Belzile savait à quoi s’attendre en arrivant au Centre Bell samedi soir. «J’avais joué contre Toronto dans la Ligue américaine et ils ont un peu le même style. Ce sont des équipes extrêmement talentueuses, on ne peut pas leur laisser un pouce sans le payer cher. On a joué un bon match, on s’est bien défendus», mentionne le vétéran de 31 ans. 

Malgré son passage en Ligue américaine, Alex Belzile n’a jamais douté de ses capacités. 

« Les saisons sont tellement longues dans le monde du hockey! C’est de se concentrer sur son propre match. Tu ne peux pas te mettre à penser quand tu vas être rappelé, tu ne dormirais plus la nuit! Depuis les Fêtes, j’ai retrouvé ma confiance avec la rondelle. L’an dernier, je ne voulais pas faire d’erreur. Là, je m’efforce et je ne pense pas »

D’ailleurs, jouer avec Rafaël Harvey-Pinard était naturel, puisque les deux jouent ensemble avec le Rocket. 

Écoutez l’entièreté des échos de vestiaire et du point de presse de Martin St-Louis…

Plus avec Dany Dubé

L'avant-match Canadiens-Sénateurs
Deuxième entracte: trop de temps de jeu pour Nick Suzuki?
Canadiens-Sénateurs: Montage musical du match

Vous aimerez aussi

0:00
29:22
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En ondes jusqu’à 22:00
En direct
75