Antoine Duchesne./Courtoisie sportcom.
(98,5 sports) - Le cycliste Antoine Duchesne, de la formation Direct Énergie, n'a pratiquement pas regardé le dernier Tour de France, car il avait des choses plus importantes à faire, comme se remettre en forme après avoir été atteint par un virulent virus au printemps.
On en parle en ondes :

Duchesne a participé au Tour de France l’année dernière, mais une sévère gastroentérite lui a fait perdre plusieurs kilos et il a regagné le Québec pour retrouver la santé.

«Je commence à reprendre graduellement ma forme, a déclaré Duchesne au micro des Amateurs de sports animés par Derek Aucoin. Ce fut plus long que prévu. J’ai connu une grosse semaine d’entraînement et je me donne deux ou trois semaines pour retrouver ma condition de course.»

Le cycliste québécois, âgé de 25 ans, a connu une bonne année 2016, car après avoir pris le départ de la Grande boucle, il a représenté le Canada aux Jeux olympiques de Rio.

En juin, le Québécois a dû abandonner au Tour de Suisse et son équipe française ne l’a pas retenu pour le Tour de France. Quelques semaines plus tard, Direct Énergie lui a fait savoir qu’il ne sera pas de retour avec l’équipe la saison prochaine.

Duchesne, le deuxième Québécois à compléter le Tour de France après David Veilleux, ne devrait pas avoir de problèmes pour se dénicher un poste au sein d’une formation en raison de sa polyvalence.

«Je suis capable de reconnaître mes forces et mes faiblesses, mais je devrai me rendre indispensable dans un rôle. J’ai du talent, mais je ne gagnerai pas le Tour de France, a-t-il précisé. J’ai des forces, mais pas de spécialité. Je dois exploiter mes forces au lieu d’être moyen partout.»

Duchesne a énuméré plusieurs de ses qualités, sans aucune once de vantardise.

«Toutes les équipes ont besoin de coureurs comme moi. Les équipes ont besoin de cinq ou six gars comme moi. Je passe bien la moyenne montagne. Je commence à avoir une belle expérience, car je cours les Classiques depuis quatre ans. Je suis bon pour aller dans les échappées. J’ai travaillé pour faire gagner des sprints, je me place bien dans le peloton et je protège bien mon leader», a-t-il mentionné.

Concernant le dernier Tour de France, Duchesne a mentionné que les organisateurs avaient atteint leur objectif en présentant moins d’étapes qui se terminaient à des sommets afin qu’il soit plus ouvert.