Compressions dans les CPE: l'Outaouais compte se mobiliser

Publié par 104,7 fm Outaouais pour (Outaouais) 104,7 Outaouais le mardi 12 janvier 2016 à 12h02. Modifié à 16h30.
Compressions dans les CPE: l'Outaouais compte se mobiliser
Photo: employes.polymtl.ca
Après les enseignants, c'est au tour des travailleurs des centres de la petite enfance d'entreprendre des moyens de pression qui pourraient aller jusqu'à tenir des journées de grève.
Line Kelly
Chargement du lecteur ...

L'association régionale ne fait pas partie du regroupement québécois qui manifestait mardi matin devant les bureaux du ministère de la Famille à Montréal.

Or, elle a l'intention de se mobiliser pour dénoncer les compressions exigées par le gouvernement.La présidente de l'Association des CPE de l'Outaouais, Line Kelly, fait le point dans l'audio ci-joint.

Une première manifestation, organisée par le regroupement de la Montérégie de l'Association, a eu lieu mardi matin à Montréal, mais l'on prévoit organiser des chaînes humaines autour de CPE à compter du 1er février.

Une grande manifestation est également prévue le 7 février à Montréal et des fermetures ponctuelles auront lieu à compter de la fin de février, début de mars.

L'AQCPE estime que les nouvelles compressions porteront directement atteinte à la mission éducative des CPE pour les transformer en simples services de garde d'enfants et obligeront une réduction des heures de service et, donc, de l'accessibilité aux services.

Québec, qui avait déjà annoncé des compressions de 74 millions $, a ajouté un somme de 46 millions à ses exigences, pour porter le total à 120 millions $.

L'AQCPE réclame le retrait complet de ces nouvelles compressions; selon elle, les mesures d'austérité ont assez duré et l'atteinte annoncée du déficit zéro et du «retour à la prospérité» doit se traduire par un réinvestissement dans les secteurs prioritaires, dont les services de garde éducatifs.

98,5 fm » Régional » Nouvelle