nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

L’application Musical.ly critiqué pour son contenu troublant adressé aux jeunes

L’application Musical.ly critiqué pour son contenu troublant adressé aux jeunes

L'application Musical.ly laisse des ados publier des vidéos d'automutilation, de dépression et d'anorexie. 

il y a 3 mois

La populaire application Musical.ly, qui permet notamment aux jeunes utilisateurs de faire du lip-sync, est aux prises avec certains contenus très douteux : troubles alimentaires, mutilation, suicide, images sexuelles suggestives…

Particulièrement appréciée des enfants et des adolescents, Musical.ly propose divers services, comme la publication de vidéo de 15 secondes dans la quelle on «improvise» en chantant l’une de ses chansons préférées. Musical.ly est une application qualifiée de réseau social basée sur la création de vidéo, de messagerie, et de la diffusion en direct : on a aussi des amis, un fil d’actualité, etc.  Il est également possible de partager des vidéos ou encore de les commenter.

Notre chroniqueuse des médias sociaux, Catherine Brisson, s’est abonnée à Musical.ly afin de se familiariser avec l’application.

«C’est prévu pour des personnes de 13 ans et plus, mais j’ai constaté que la majorité des utilisateurs sont très jeunes, c’est-à-dire 8, 9, 10, 11 ans…  Musical.ly a 160 millions d’abonnés (60 millions de membres actifs) dans le monde. Dans les derniers jours, plusieurs parents se sont rendus compte que plusieurs mots-clics dans la barre de recherche étaient associés aux troubles de l’alimentation, à l’anorexie (#proana), au suicide, à l’automutilation, à la dépression, à l’anxiété, etc.»

La direction de Musical.ly a réagi en supprimant certains de ces mots-clics, comme celui touchant au suicide. Pourtant, plusieurs autres contenus inquiétants demeurent accessibles, selon notre chroniqueuse.

Il faut mentionner que la majorité des jeunes semblent utiliser à bon escient cette application, qui leur permet de s’exprimer de manière artistique dans diverses capsules vidéo. Par contre, D’autres jeunes, qui paraissent carrément en détresse psychologique, véhiculent des messages sombres et troublants.   

Différents médias internationaux, dont The Telegraph et Métro, on traité de la difficulté des dirigeants de Musical.ly à filtrer ces contenus embarrassants, voire dangereux pour certains utilisateurs.

Source: capture d'écran de l'application

Très populaire dans plusieurs pays

Musical.ly, fondé par des amis chinois Alex Zhu et Luyu Yang, a été publiée pour la première fois en avril 2014.

En 2015, l'application a commencé à attirer des millions d'utilisateurs et, en juillet 2015, musical.ly a grimpé jusqu'à la position de numéro 1 dans l'App Store d'iOS, devenant la plus téléchargée des applications gratuites dans plus de 30 pays, dont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l'Allemagne, le Brésil, les Philippines et le Japon.

En 2017, Musical.ly a été acheté par une entreprise chinoise, Bytedance, pour environ un milliard de dollars.  

L’application a deux sièges sociaux à Shanghaï, en Chine, et à San Francisco, en Californie. Elle peut être utilisée à la fois sur l’environnement IOS et Android.  

Drainville PM

En direct de 12:00 à 15:00

1613
100

Drainville PM

avec Bernard Drainville

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.