nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Déçus de ne pas être en Corée du Sud

Déçus de ne pas être en Corée du Sud
PC/Graham Hughes

Max Pacioretty et Tomas Plekanec

Claude Julien se souvient des Jeux

il y a 3 mois

En cette journée d’ouverture des Jeux d’hiver, les membres du Canadien de Montréal qui ont participé à la fête olympique dans le passé se souvenaient des bons moments et pestaient un peu de ne pas être en Corée du Sud.

« Ça a été une belle expérience, s’est souvenu l’entraîneur Claude Julien. Jamais de ma vie je n’aurais pensé participer aux Jeux olympiques. C’était quelque chose de spécial. Et c’est quelque chose que tu veux regarder. Tu veux encourager ton pays dans toutes les phases de compétition. »

Indiscutablement, les joueurs du Canadien de Montréal et ceux d’autres équipes de la LNH sont déçus de la décision de leur commissaire Gary Bettman de faire impasse sur le rendez-vous olympique.

« C’est décevant, a dit Max Pacioretty, qui a participé aux Jeux de Sotchi avec l’équipe américaine de hockey. Ça aurait été bien d’envoyer les joueurs de la Ligue nationale là-bas. Les amateurs le souhaitaient. Mais c’est ça qui est ça… Peut-être que nous serons là la prochaine fois. Mais je vais soutenir les représentants de mon pays ».

« C’est comme ça. Il n’y a rien que je puisse faire, a ajouté Tomas Plekanec. J’essaie donc de ne pas trop y penser. J’aimerais être là-bas et beaucoup d’entre nous aimerions être là-bas » note le joueur de centre qui a adoré rencontrer des athlètes d’autres sports lors de ses deux présences aux Jeux (Vancouver et Sotchi).

 

Bonsoir les sportifs

En direct de 18:00 à 22:00

1695
100

Bonsoir les sportifs

avec Derek Aucoin

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.