nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Le vent pourrait perturber la présentation de la descente masculine aux JO

Le vent pourrait perturber la présentation de la descente masculine aux JO
Photo: AP

JEONGSEON, Corée, République de — L'épreuve de descente messieurs aux Jeux olympiques de Pyeongchang, initialement prévue dimanche, pourrait être reportée à cause des fortes rafales de vent.

Le directeur de la course Markus Waldner a mentionné aux chefs d'équipe que la solution de rechange était de tenir l'épreuve lundi midi entre les deux manches du slalom dames.

«C'est mon message: Soyez patients et souples parce les trois prochains jours seront difficiles», a précisé Waldner, vendredi, après un entraînement pertubé par de forts vents.

La météo a obligé à repousser le début de l'entraînement d'une demi-heure et le départ des skieurs a été abaissé de 175 mètres. Le départ de la descente se situe à 1370 mètres à Jeongseon.

Waldner a ajouté que les conditions étaient «assez bonnes pour un entraînement, mais pas assez pour tenir une course.»

Les forts vents peuvent déporter les skieurs de leur ligne de course et provoquer la fermeture de la seule télécabine permettant aux équipes et aux officiels d'accéder à la montagne.

Lundi, le slalom dames est prévu à un autre site proche de Yongpyong avec des manches présentées à 10h15 et 13h45.

La descente messieurs pourrait avoir lieu entre les deux manches, a reconnu Waldner, prévenant toutefois que les prévisions annoncent du vent jusqu'à mardi. Un troisième entraînement est également menacé samedi.

Comme c'est la première des 11 épreuves alpines, la descente peut être reprogrammée plus tard au programme des jeux.

L'Italien Christof Innerhofer, médaillé d'argent aux Jeux de Sotchi en 2014, a dominé le deuxième entraînement. Il a devancé d'un centième de seconde le Norvégien Kjetil Jansrud, médaillé de bronze il y a quatre ans et grand favori pour gagner l'or à Pyeongchang.

Le Canadien Manuel Osborne-Paradis, en tête à l'issue du premier entraînement jeudi, a pris le 13e rang à 1,1 seconde d'Innerhofer.

Sur demande

En direct de 12:00 à 15:00

1929
100

Sur demande

avec Jeffrey Subranni

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.