nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • «Il faut que les meilleurs joueurs sonnent la charge» - Claude Julien

«Il faut que les meilleurs joueurs sonnent la charge» - Claude Julien

«Il faut que les meilleurs joueurs sonnent la charge» - Claude Julien Canadiens de Montréal

BROSSARD - Avec 42 matchs à disputer au calendrier, les Canadiens de Montréal peuvent encore, mathématiquement, participer aux séries éliminatoires. Pour s'assurer que ce scénario se concrétise, les leaders de l'équipe doivent se lever et prendre les choses en main.

C'est essentiellement le message qu'a livré l'entraîneur-chef Claude Julien mercredi après-midi au Complexe sportif Bell de Brossard.

«Pour sortir de notre léthargie, il faut que les meilleurs joueurs sonnent la charge, a-t-il dit. Il faut se fier sur eux, et ils doivent chérir l'opportunité qui va leur être donnée. La seule manière qu'on va s'en sortir, c'est quand nos meilleurs joueurs vont prendre les choses en main. C'est là que les choses vont changer.»

Le discours de Julien fait suite à une désolante défaite de 4-1 aux mains des Sharks de San Jose, une cinquième consécutive. Et la tâche ne s'annonce pas plus facile alors que le Tricolore complétera la première moitié du calendrier régulier en accueillant, jeudi soir, le Lightning de Tampa Bay.

Panne sèche

Le Lightning se présentera au Centre Bell contre un rival complètement amorphe à l'attaque, qui a été limité à quatre buts lors de ces cinq défaites.

De plus, trois de ces quatre buts ont été marqués en avantage numérique, dont deux par Andrew Shaw. Mardi, il a fallu une supériorité numérique de deux hommes pour que Shaw ne déjoue Aaron Dell en fin de deuxième période.

Lorsque les joueurs du Tricolore ont retraité dans le vestiaire après le duel contre les Sharks, ils ont fait attendre les journalistes pendant plusieurs minutes et tenu une rencontre à portes closes.

Ce meeting, croit Julien, n'est pas venu trop tard, même si la formation montréalaise a glissé au 14e rang du classement général de l'Association est, avec 36 points, soit huit derrière les Hurricanes de la Caroline et le huitième échelon.

Quant à la troisième position de la section Atlantique, elle semble encore plus inaccessible alors que les Maple Leafs de Toronto détiennent une avance de 12 points.

«J'ai vu une différence aujourd'hui, a affirmé Julien en faisant allusion aux répercussions de la discussion de mardi. J'ai vu des joueurs qui sont venus avec la bonne attitude. Ils ont l'air de joueurs qui veulent changer les données.»

Par ailleurs, si l'on se fie aux propos de Julien, le réveil de l'équipe ne passera pas par de grands chambardements au niveau des trios, du moins pas dans l'immédiat.

«Apporter des changements peut avoir sa place, mais il faut aussi garder les joueurs dans une situation où ils peuvent bâtir un peu de chimie, a expliqué Claude Julien. Pour l'instant, notre croyance, c'est de laisser les trios comme ils le sont. Il faut que (les joueurs) se débrouillent et trouvent le moyen d'avoir du succès ensemble.»

En direct de 15:00 à 18:30
1410
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.