nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Price devra apprendre à vivre avec les rumeurs, selon Lafleur

Price devra apprendre à vivre avec les rumeurs, selon Lafleur
Guy Lafleur, Marc Demers et John Garabedian à l'inauguration d'une nouvelle tour à condo à Laval

Carey Price a-t-il encore sur le coeur les rumeurs qui ont circulé à son sujet pendant son absence? Les journalistes qui couvrent les activités du Canadien ont noté un changement dans sa façon de s'adresser aux médias depuis son retour au jeu. 

Sans vouloir le critiquer, Guy Lafleur pense toutefois que le gardien du Canadien n'aura d'autre choix que d'apprendre à composer avec cette réalité.

«Carey a un job à faire et au moment où on se parle, il la fait bien. Carey, c'est un gars fier et il y a des joueurs qui acceptent certaines choses, d’autres non. Peut-être Carey est comme ça. Les rumeurs sur sa famille l’ont peut-être dérangé, mais c’est le sport ça. En tant que figure publique, tu dois t’attendre à ça.»

Le gardien de 30 ans devra effectivement s'y faire.

Après tout, il est lié à Montréal et au Canadien jusqu'en juillet 2026.


Puisqu'il faut se lever

avec Paul Arcand

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.