nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Des émotions fortes pour David Perron avec les Golden Knights (vidéos)

Des émotions fortes pour David Perron avec les Golden Knights (vidéos)
AP Photo/John Locher

«On essaie d’aider la ville à guérir»

David Perron

LNH: David Perron raconte l'ouverture de saison des Golden Knights de Las Vegas

il y a 8 mois

 L’attaquant sherbrookois David Perron fait partie de la formation historique des Golden Knights de Las Vegas qui a inauguré sa première saison locale, mercredi soir au T-Mobile Arena.

Les cérémonies étaient à la fois spectaculaires et empruntes d’émotions. Les Golden Knights ont rendu hommage aux victimes de la fusillade du 1er octobre et aux premiers répondants qui ont sauvé de nombreuses vies. Rappelons que le tireur fou a fait 58 morts et plus de 500 blessés.

David Perron a raconté ce qu’il a vécu alors que l’équipe rencontrait ses partisans pour la première fois.

«La plupart des joueurs, si ce n’est pas tous les joueurs, on avait beaucoup d’émotions, a confié Perron. La tragédie, ça fait seulement une semaine, on essaie d’aider la ville à guérir. On va faire plusieurs petites choses avec la ville, avec les premiers répondants, c’était une super belle cérémonie.»

Si la soirée de mercredi restera gravée dans la mémoire de David Perron toute sa vie, celle du 1er octobre l’aura marqué profondément. Il était encore au T-Mobile Arena lorsque la fusillade a eu lieu, soit à moins d’un kilomètre de l’amphithéâtre.

Si l’équipe connaît un étonnant début de saison pour une équipe d’expansion, avec trois victoires en autant de matchs, David Perron demeure réaliste.

«On une meilleure équipe que ce que les gens pensaient, a-t-il dit. Y beaucoup de matchs à jouer. On va avoir des hauts et des bas. Là on est dans un haut, mais on est conscient que ça peut changer vite.»

Perron était déçu de quitter les Blues de St-Louis, en raison de la bonne saison qu’il avait connue. Lorsqu’il a réalisé que Gerard Gallant était l’entraîneur des Golden Knights, son humeur a changé.

«Je n’avais entendu que du positif sur lui, a raconté Perron. J’avais hâte de le connaître. Il m’impressionne de plus en plus de la façon dont il interprète les choses, dont il parle aux gars. On sait qu’il va falloir beaucoup de patience avec notre équipe et je crois que c’est l’entraîneur parfait pour ça.»

Depuis son arrivée dans la LNH, Perron s’est aligné, outre les Blues, avec les Oilers d’Edmonton, les Penguins de Pittsburgh et les Ducks d’Anaheim.

«Ça commence à faire beaucoup d’équipes pour moi, j’espère un peu de stabilité, a dit Perron.»

 

Drainville PM

En direct de 12:00 à 15:00

1466
100

Drainville PM

avec Bernard Drainville

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.