nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Les Devils l'emportent sans trop forcer contre l'Avalanche

Les Devils l'emportent sans trop forcer contre l'Avalanche
Twitter Devils du New Jersey

NEWARK, New Jersey - Jesper Bratt a réussi un premier but dans la Ligue nationale et les Devils du New Jersey ont défait l'Avalanche du Colorado 4-1, samedi.

Adam Henrique, Jimmy Hayes et John Moore ont inscrit les autres buts des Devils qui entamaient la saison de belle façon. La recrue Will Butcher a obtenu trois mentions d'aide, tandis que Cory Schneider a bloqué 40 rondelles. Seul Carl Soderberg l'a déjoué.

Les Devils ont pris les devants 1-0 à 4:04 au premier tiers, Henrique faisant dévier un tir de la ligne bleue de Butcher, en avantage numérique. Ils ont ensuite doublé leur avance à 2:52 de la deuxième période. Kyle Palmieri a raté la cible de la pointe, mais Hayes était bien placé pour profiter du rebond contre la bande, poussant la rondelle derrière Jonathan Bernier.

L'Avalanche a répliqué à 12:04, à la toute fin d'un avantage numérique. Soderberg a d'abord bien contrôlé le disque à la droite du but. Il a remis dans l'enclave à Tyson Jost et le tir a été stoppé, mais Soderberg a converti le rebond. Steven Santini était au cachot pour avoir retenu. Palmieri a quitté en fin de deuxième période, blessé à la jambe droite par une mise en échec douteuse d'Erik Johnson.

Cette indiscipline a été coûteuse pour les visiteurs. Les Devils ont repris deux buts d'avance avec 28 secondes au cadran à l'engagement, grâce au filet de Bratt. Moore a complété le score avec un tir des poignets de l'enclave à 14:00 au troisième vingt, à l'aide d'une passe de Bratt.

 

 


Puisqu'il faut se lever

avec Paul Arcand

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.