nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Victor Mete «continue d’épater» ses patrons

Victor Mete «continue d’épater» ses patrons
La Presse Canadienne

Victor Mete, Jeff Petry et Brendan Gallagher

BUFFALO, N.Y. – L’entraîneur-chef des Canadiens de Montréal avait quelques notes positives à attribuer et l'une d'elles est allé à Victor Mete au terme de la victoire du Tricolore en lever de rideau de sa saison hier soir à Buffalo.

À son premier match officiel dans la Ligue nationale, le défenseur de 19 ans, qui a joué devant de nombreux parents et amis, a effectué 25 présences sur la patinoire, a passé presque 19 minutes sur la patinoire, a obtenu un tir au but et affiché un ratio défensif de plus-1.

Il a même joué pendant la période de prolongation à trois contre trois.

«Il a été bon. Il a été bon comme on le voit depuis le début, a analysé Julien. Il n'y a rien qui a changé dans son statut, dans sa façon de gérer son temps de glace. Il continue de nous épater.»

Bon en attaque, silencieux en avantage numérique

Julien était également satisfait des chances de marquer que ses joueurs ont créées en attaque, même s'il a aussi reconnu que son équipe en avait trop donné.

«Offensivement, on a été bon. Il y a des gars qui semblent de plus en plus se bâtir une bonne chimie, et c'est pour ça qu'en début de saison, il faut être patient avant de décider de faire des changements. J'ai aimé le fait qu'on avait quatre trios qui nous donnaient encore de bonnes présences offensives.»

Par ailleurs, l'attaque à cinq du Tricolore a été tenue en échec en quatre tentatives, malgré huit tirs en direction de Lehner.

Beau retour de Pomminville

«On n'a pas marqué, mais on a quand même créé des chances. Encore une fois, c'est de trouver la façon de finir (les jeux).»

La formation montréalaise a aussi gâché le retour à Buffalo de Jason Pominville, qui a marqué les deux buts des Sabres, le premier en avantage numérique lors de l'engagement initial et le second, au tout début de la période médiane. Pominville a cependant été incapable de déjouer Price en fusillade, son tir ratant la cible.

Le Canadien reprendra le collier samedi soir en rendant visite aux Capitals de Washington et Alexander Ovechkin, auteur de trois buts ldans un gain de 5-4 lors du match d’ouverture à Ottawa, hier soir. 

 

Montage sonore de l'affrontement entre les Canadiens et les Sabres

il y a 2 mois


Drainville PM

avec Bernard Drainville

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.